LE PS 92 DÉMÉNAGE SON SIÈGE A NANTERRE (LE PARISIEN)

LE PS 92 DÉMÉNAGE SON SIÈGE A NANTERRE (LE PARISIEN)

LE PS 92 DÉMÉNAGE SON SIÈGE A NANTERRE (LE PARISIEN)

Une implantation dans une ville de gauche, et plus centrale, pour tenter de regagner du terrain après l’hécatombe des dernières élections.

C’est un « nouveau départ » pour le PS dans les Hauts-de-Seine, selon son secrétaire départemental, Xavier Iacovelli. Le parti à la rose, qui compte 1800 adhérentsdans le département, a inauguré lundi soir son nouveau siège fédéral dans le centre-ville de Nanterre, au 35, rue de Bezons. « Plus fonctionnel et plus central », le nouveau local à deux étages fait 240 m², contre 140 m² pour celui situé au Plessis-Robinson, que le parti occupait depuis 2003. « Nous l’avons vendu en avril dernier et acheté le nouveau moins cher. Cela nous laisse un matelas d’épargne pour retravailler sur le patrimoine immobilier de la fédération », précise Xavier Iacovelli, sans vouloir avancer de chiffres.

Ce nouveau quartier général permettra notamment à la fédération des Hauts-de-Seine de réunir ses instances sans avoir à louer un autre lieu. Mais ce changement, promesse de Xavier Iacovelli lorsqu’il a été élu à la tête du PS 92 en 2015, est avant tout symbolique. « Nous voulions nous installer dans une ville à gauche, souligne-t-il. Et bien sûr installer une nouvelle dynamique. »

Du pain sur la planche

Il y a du travail : après la claque des législatives et le « tsunami Macron », le PS ne dispose plus d’aucune mairie ni d’aucun député. Trois de ses candidats n’ont pas dépassé la barre des 5 % des suffrages, et la fédération viendra à leur secours pour régler l’ardoise des frais engagés. Seuls deux conseillers départementaux, cinq régionaux, quelques adjoints dans quatre villes et des conseillers municipaux continuent de le faire perdurer le socialisme dans les Hauts-de-Seine…

Pour sortir la tête de l’eau, cap sur les sénatoriales où les socialistes espèrent réussir à décrocher des sièges au Palais du Luxembourg, « avec nos alliés et grâce à une liste commune ». Puis, une grande consultation sur le fonctionnement et l’idéologie du parti auprès des militants et sympathisants pour une « grande remise à plat » sera lancée, au niveau national, à partir de septembre.

http://m.leparisien.fr/nanterre-92000/le-ps92-demenage-son-siege-a-nanterre-11-07-2017-7127157.php#xtor=AD-14814235

En présence de Luc Carvounas, Députée-Maire d'Alfortville; Fatoumata Sow, présidente de l'UDEsR92, Zacharia Ben Amar, President du groupe socialiste de Nanterre, Jean Pierre Letton, Secretaire départemental du MRC92, Fabienne Gambiez de l'UDE92, Michel Bottreau President du PRG92, Paul Andre MOULY, Vice President du PRG92, Samia Kasmi dEELV92 , et Melek Ekim animatrice fédérale du MJS92

Demo

Close