Tribune des élus de Suresnes - Mai 2017

Tribune des élus de Suresnes - Mai 2017

Tribune des élus de Suresnes – Mai 2017

Le résultat du 1er tour des présidentielles, est une vraie surprise sur Suresnes. En effet le candidat centriste, Emmanuel MACRON est tête devant le candidat de droite, dans une ville pourtant tenue par Les Républicains depuis 34 ans. Cependant, si les succès en termes de participation des primaires « républicaines et citoyennes » et d’audience des débats télévisés montrent l’intérêt des français pour la politique, nous regrettons la confiscation de la campagne par les partis de droite et d’extrême-droite au profit des affaires et des mensonges. Refus de se présenter à une convocation judiciaire pour Mme LEPEN (sur les emplois présumés fictifs touchant notamment l’élu FN de Suresnes).

Le cynisme a été à l’honneur jusqu’à la veille du premier tour, François Fillon se présentant même comme une « autorité morale » le dimanche 17 avril. On croit rêver, on pourrait même en rire si cette attitude n’était pas si indigne, immorale et dangereuse.

Car cette campagne a surtout été marquée par un discours anti médias et anti juges. S’en prendre aux journalistes et aux magistrats est devenu un rituel de plus en plus prisé, permettant aux candidats des républicains (dont les vrais ont dû se pincer le nez) et de l’extrême droite de s’exonérer à bon compte de leur zone d’ombre. Cette colère anti médias et anti juges est une mèche facile à allumer, qui permet à certains hommes politiques de botter en touche et de se présenter comme des victimes. Souvenez-vous de « l’acharnement judiciaire » dont Silvio Berlusconi en 2008 prétendait être victime, ou du « complot » condamné par Nicolas Sarkozy en 2012, sans parler du mépris affiché par Patrick Balkany depuis une dizaine d’années à l’égard de la justice. Pas de doute, M. Fillon est bien l’héritier de cette droite décomplexée et sinistre. Son élimination n'est donc que le juste retour du peuple Français qui a dit STOP.
Désormais tournons nous vers l'avenir. Nous appelons les Suresnois à battre le plus fortement possible l’ennemi de la République qu’est le Front National en votant massivement pour Emmanuel Macron. Sans quelconque forme d'hésitation, nous soutenons Emmanuel Macron, seul rempart contre les dérives de l'extrême droite et garant des valeurs progressistes. Là où surgissent l'exclusion et le racisme, tous les Républicains doivent se retrouver et s'opposer. Aux Urnes citoyens !

Demo

Close