Lancement officiel du « Conseil sénatorial des Hauts-de-Seine »Lundi 30 octobre 2017

Lancement officiel du « Conseil sénatorial des Hauts-de-Seine »Lundi 30 octobre 2017

Lancement officiel du « Conseil sénatorial des Hauts-de-Seine »Lundi 30 octobre 2017

Le sénateur des Hauts-de-Seine, Xavier Iacovelli, lancera officiellement le « Conseil sénatorial des Hauts-de-Seine » lundi 30 octobre en présence d’élus locaux, départementaux et régionaux.

Celui-ci associera les élus du département à la fabrication de la loi. Constitué d’une Assemblée permanente réunie tous les trimestres, d’une Commission permanente et d’une Assemblée plénière, le Conseil sénatorial des Hauts-de-Seine est le résultat d’une initiative inédite.

Le Conseil sénatorial est le fruit d’une réflexion collective. Il a pour objectif de redonner la parole aux élus du département, qui sont au plus près des réalités des territoires. Il accueille tous les élus qui se reconnaissent dans les valeurs de la Gauche socialiste, écologiste, démocrate et citoyenne, portées par la liste « Un nouveau souffle pour les Hauts-de-Seine ».

Il s’agira d’une instance consultative et participative co-présidée par Xavier Iacovelli et Fatoumata Sow, présidente de l’Union Départementale des Elus socialistes et Républicains (UDESR), qui a pour ambition d’associer les élus du département. Ceux-ci s’inscriront dans un ou plusieurs groupes thématiques (Economie sociale et solidaire, commerce, emploi, entreprises…) sur le site internet dédié, suivant leurs domaines de compétence.

« La nouvelle génération de responsables politiques doit réfléchir à de nouvelles façons de faire de la politique. Nous devons prendre acte du désir exprimé par les Français lors des dernières échéances électorales, et développer des structures participatives pour répondre aux exigences liées aux territoires », estime Xavier Iacovelli.

Conseiller municipal de Suresnes depuis 2008, Xavier Iacovelli entend développer un dialogue constant avec les élus du département dans le cadre de son mandat de sénateur. « Les élus locaux ne se sentent plus écouter et entendus par le pouvoir central. Il est urgent de favoriser la relation entre le Sénat et les élus si nous voulons que celui-ci remplisse son rôle de représentation des territoires conféré par la Constitution ».

Xavier Iacovelli

Close