Funérailles républicaines : la droite sénatoriale enterre notre proposition de loi

Funérailles républicaines : la droite sénatoriale enterre notre proposition de loi

Funérailles républicaines : la droite sénatoriale enterre notre proposition de loi

Le Sénat a rejeté hier après-midi la proposition de loi socialiste instaurant des funérailles républicaines.

Cette proposition visait à donner un cadre législatif à la pratique observée dans un nombre croissant de communes de mise à disposition d’une salle municipale pour les familles qui souhaitent organiser des funérailles non religieuses. 

Avec cette proposition de loi, une commune aurait eu l’obligation de mettre une salle municipale à disposition des familles qui le demandent, si et seulement si elle dispose d’une telle salle.

Il s'agissait d'assurer une égalité de traitement entre les familles sur l'ensemble du territoire français. 

La droite sénatoriale a refusé d’adopter cette proposition de loi au prétexte qu’elle pourrait entrainer des charges nouvelles pour les communes. Il n’a pourtant jamais été question dans cette loi d’obliger les communes à des travaux d’aménagements ou à des services lourds. 

Je regrette que le Sénat n’ait pas saisi l’occasion de permettre à chacun de pouvoir choisir les conditions de son départ entre une cérémonie religieuse ou une cérémonie civile, de permettre aux familles de faire respecter ce choix et pour celles qui le désirent ou qui sont éloignées d’un centre funéraire, de pouvoir se recueillir dans un lieu laïque.

XAVIER IACOVELLI

Close